• DigesTeam le réseau pluridisciplinaire pour améliorer la prise en charge des maladies digestives chroniques
Prévenir les maladies digestives chroniques
et améliorer la prise en charge pluridisciplinaire
à proximité des patients

Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin - MICI

La maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique sont des Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI). Ces pathologies sont liées à une hyperactivité du système immunitaire digestif.

De manière générale, les MICI sont partout en augmentation. L’Europe du Nord, de l’Ouest et les Etats-Unis sont les régions du globe où la maladie de Crohn est la plus prévalente. En France, plus de 250 000 personnes sont touchées. 

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'ensemble tube digestif (de la bouche à l'anus) avec alternance de zones saines et malades. Elle est liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif dont la cause reste inconnue à ce jour. 

L’inflammation se traduit par une muqueuse intestinale fragile, inflammatoire (« irritée »), siège d’ulcérations plus ou moins profondes qui peuvent aller jusqu’à la perforation. Des abcès peuvent apparaître au contact de l’intestin malade, de même que des fistules (communication entre l’intestin malade et d’autres organes de voisinage comme l’intestin, la vessie ou la peau) ou des sténoses (rétrécissements inflammatoires du calibre du tube digestif).

La maladie de Crohn évolue souvent par des phases d'activité appelées « poussées » totalement imprévisibles et très variables en intensité, entrecoupées de périodes de rémission.

Son impact sur la qualité de vie peut être considérable. Lorsque les symptômes de la poussée sont sévères (hémorragie, diarrhées, difficultés d’alimentation...), l’hospitalisation est nécessaire.

Sources : Registre Epimad, Observatoire National des MICI.

La rectocolite hémorragique (RCH) est l'autre Maladie Inflammatoire Chronique de l’Intestin.

A la différence de la maladie de Crohn, elle affecte exclusivement l'extrémité distale du tube digestif (rectum avec atteinte possible de tout ou d'une partie du côlon);  l'atteinte inflammatoire de la muqueuse est continue sans intervalle de muqueuse saine.

Tout comme la maladie de Crohn, la RCH est liée à une réaction excessive du système immunitaire. Plusieurs facteurs seraient responsables : des facteurs immunitaires, environnementaux, génétiques, hormonaux et le microbiote...

La RCH évolue généralement aussi par poussées entrecoupées de phases de rémission complète mais peut progresser parfois de façon continue. La plupart du temps, les lésions sont aggravées par les poussées successives augmentant le risque de complications.

   

Vivre avec une maladie de Crohn ou une RCH

Afa Crohn RCH est le nom de marque de l’association François Aupetit, l’unique association nationale française des patients atteints de la maladie de Crohn ou de rectocolite hémorragique. Elle compte aujourd’hui plus de 15 000 adhérents.

Ses missions consistent à :
- informer, aider et défendre les droits et les intérêts des patients et de leurs proches au quotidien : plateforme MICI, soutien psychologique, ateliers, we parents & ado…
- collaborer avec les professsionnels pour améliorer le diagnostic et la prise en charge des patients
- soutenir la recherche

L’Afa Crohn RCH est épaulée par un Comité scientifique composé de 12 membres, personnalités scientifiques et médicales reconnues.

Interview avec Alain Olympie, Directeur Afa Crohn RCH France
Cliquez ici Zoom sur les associations de patients